Skip to contentSkip to navigation
Nouvelles
Déjà 20 ans: Jeux de la Francophonie d'Ottawa-Hull
Déjà 20 ans: Jeux de la Francophonie d'Ottawa-Hull

Déjà 20 ans: Jeux de la Francophonie d'Ottawa-Hull

Le mercredi 14 juillet 2021 était journée de célébrations au MIFO. On a mis nos masques à l’effigie de l’organisme, on a testé les micros, on a relu les discours, on a replacé nos beaux habits. Au courant de la journée, on annoncé que l’été 2021 marque le 20e anniversaire des IVes Jeux de la Francophonie et qu'un don de 100 000$ du Fonds commémoratif de ces jeux a été fait à la campagne majeure de financement pour la construction du Nouveau MIFO.
Jeux de la Francophonie d’Ottawa-Hull

C’est lors du deuxième Sommet de la Francophonie qui s’est tenu à Québec en 1987 que les Jeux de la Francophonie ont été créés. Après le Maroc, la France et le Madagascar, le Canada a été l’hôte de leur quatrième édition.

Ces quelques statistiques témoignent de l’importance des Jeux et de l’impact qu’ils ont eu dans la région de la capitale nationale.

  • 15 disciplines artistiques et sportives
  • 2 400 athlètes et artistes provenant de 51 États et gouvernements
  • 300 athlètes et 83 artistes canadiens dans les équipes Canada, Canada-Nouveau-Brunswick et Canada-Québec
  • 46 médailles pour les trois équipes du Canada
  • 1 200 dignitaires
  • 4 000 bénévoles
  • 246 000 billets vendus
  • 20 artistes, 500 figurants et 21 000 spectateurs au spectacle d’ouverture
  • 671 emplois créés, dont 25 agents de liaison du Comité organisateur qui ont appuyé les pays participant aux Jeux et 625 postes donnés à des personnes de 30 ans et moins
  • 12 000 repas par jour
  • 500 journalistes accrédités
  • 250 professionnels de la santé

Rhéal Leroux, directeur général du Comité organisateur des IVes Jeux de la Francophonie, témoigne: «Il y a 20 ans, le comité et moi étions convaincus que les Jeux à Ottawa et à Hull seraient l’un des plus grands événements qu’aurait connu la capitale canadienne. Aujourd’hui, notre avis n’a pas changé, surtout que leur legs est toujours bien vivant. Depuis 20 ans le Fonds des Jeux a remis près de 2 millions et continuera de contribuer à aider des artistes, des athlètes ou des projets excitants avec $500,000 toujours en banque. À l’image de notre francophonie qui se vit des deux côtés de la rivière, nous avons créé des liens importants entre les communautés de la francophonie internationale.»

Pour en savoir davantage sur les jeux et consulter des archives, visitez la page Facebook du MIFO.

Fonds commémoratif des IVes Jeux de la Francophonie

Les Jeux de la Francophonie de 2001 ont laissé un surplus de 1,7 M$ en argent ainsi que 1,3 M$ en installations et équipements de sports. Ces installations et équipements ont été remis aux villes dans lesquelles se sont déroulées les différentes compétitions, soit Ottawa et Hull.

Avant sa dissolution, le comité organisateur des IVes Jeux de la Francophonie (COJF) a distribué trois importantes sommes au plan régional: 125 000$ au Fonds sportif de l’Outaouais, 125 000$ à la Fondation pour les arts, les lettres et la culture en Outaouais, et 250 000$ à la Fondation franco-ontarienne. De plus, une somme de 100 000 $ a été remise aux Jeux de la Francophonie canadienne qui se sont déroulés à Rivière-du-Loup en 2002.

Le total des contributions du Fonds commémoratif des IVes Jeux de la Francophonie s’élève aujourd’hui à 1,96 M$, une somme qui a permis à de nombreux athlètes et artistes de propulser ou de développer leur carrière. Voici, à titre d’exemples, certaines de ces personnes qui ont reçu un don du Fonds: l’imitatrice et animatrice [Véronic DiCaire] (https://veronicdicaire.com/), l’acteur et animateur Patrice Bélanger, l’auteure-compositrice-interprète Mélissa Ouimet, le poète et entrepreneur [Yao](https:// yaomusique.com), le joueur de rugby en fauteuil roulant Patrice Dagenais et le marathonien Stéphane Gamache.

Don au MIFO

Rhéal Leroux, en compagnie de Bruny Surin et de Mélissa Ouimet, annoncé aujourd’hui, au nom du Fonds commémoratif des IVes Jeux de la Francophonie, un don au Mouvement d’implication francophone d’Orléans (MIFO) pour son projet de construction. 100 000 $ iront à sa campagne majeure de financement. Le gymnase du Nouveau MIFO portera également le nom du Fonds commémoratif des IVes Jeux de la Francophonie pour une période de 10 ans.

«Ce don du Fonds commémoratif des IVes Jeux de la Francophonie est très symbolique. Puisque les Jeux sont une célébration des talents autant des athlètes que des artistes de la francophonie mondiale, cela reflète tout à fait ce que fait le MIFO dans ses programmes de loisirs et culturels », explique Sébastien Lorquet, président de la campagne majeure de financement. «Nous remercions chaleureusement le Fonds pour son don.»

Le MIFO a amassé 2 340 000 M$ en promesses de don pour sa campagne Acteurs du Mouvement, soit 94% de son objectif de 2,5 M$.

Rencontrez les acteurs du Mouvement

Les grands donateurs du MIFO savent que la communauté contribue à leur succès. C'est donc important pour eux de s’impliquer et de contribuer à la campagne de financement, de redonner à cette communauté. Pour eux, le MIFO est un important lieu de rassemblement, représente une tonne de souvenirs et assure l’épanouissement des francophones d’Orléans et ses environs. Ils ont hâte de célébrer en famille l’ouverture de notre nouveau centre.

Photo de Sébastien Lorquet, associé chez Fasken et président de la campagne majeure de financement
Photo de Sébastien Lorquet, associé chez Fasken et président de la campagne majeure de financement
formes vectorielles de couleur
Soyez branché sur votre communauté.

Abonnez-vous à l’infolettre pour recevoir toutes les nouvelles du MIFO.

Infolettre
Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez toutes les nouvelles du MIFO et de la communauté.