Skip to contentSkip to navigation
Nouvelles
Devenir de bons amis en créant ensemble

Devenir de bons amis en créant ensemble

Les services de garde parascolaires du MIFO sont un lieu où les enfants de 4 à 12 ans se rencontrent avant et après les heures de classe. Ils y vivent des moments précieux, car ils peuvent s’adonner au simple plaisir de jouer, ainsi que faire exploser leur imagination et créer des liens significatifs avec leurs camarades de classe.

À son arrivée dans l’équipe des Services à l’enfance et à la jeunesse du MIFO à l’École élémentaire catholique l’Étoile-de-l’Est, Myriam Diafwila s’est tout de suite investie à renforcer le sentiment d’appartenance de son groupe et lui trouver un projet à long terme créatif pour l’occuper.

Mimi, comme l’appellent les enfants, a commencé sa recherche pour trouver des idées de bricolage incluant ce qu’on peut trouver dans la nature et répondant aux divers intérêts des enfants. Elle tomba sur une vidéo pour un projet nommé Oeil de Dieu qui expliquait comment en créer un facilement avec des petits bâtons de bois. Pourquoi pas le faire à plus grande échelle avec des branches? «Je suis allée dans ma cours pour trouver des branches et j’ai essayé d’en créer un à la maison. Le lendemain, j’ai montré ce que j'avais fait aux enfants et leur ai expliqué le projet. Ils ont voulu en faire aussi», explique l’animatrice.

Pour les enfants, ce n’était pas assez de simplement créer de petits bricolages, il fallait aussi les lier tous les chefs-d’œuvre, un symbole fort d’unité et d’appartenance. Lors de tout bon projet, nous rencontrons des défis et ce fut le cas pour l’Oeil de Dieu: comment le faire tenir ensemble et créer un bon support? Après quelques suggestions, il fut décidé de bricoler un très grand œil pour mettre au centre d’un cadre. En groupe, les enfants sont allés chercher dans la cour extérieure de l’école les bâtons nécessaires à la création du cadre. Ils se sont aussi donné la mission d’enrouler de la laine autour des quatre branches qui deviendraient le cadre soutenant le tout.

Mimi détaille la suite de ce beau travail d’équipe : «C’est à ce moment que le projet a vraiment pris de l’envergure. Ensemble, nous avons travaillé très fort pour remplir ce grand cadre de ces œuvres d’arts colorées. Les enfants étaient hyper heureux de leur accomplissement et ils voulurent même y ajouter leurs photos. Dès que le cadre fut placé à la table pour les parents, les enfants voulaient leur montrer ce qu’ils avaient accompli. Ils étaient fiers d’avoir utilisé leur imagination et d'avoir construit un grand cadre coloré rempli de ces œuvres d’arts magnifiques.»

Depuis la réussite de ce projet, les enfants ont grandement renforcé leur sentiment d’appartenance au groupe, ils ont créé de bons souvenirs communs et ils ont développé leurs compétences en communication interpersonnelle. Certains d’entre eux font même leur propre Oeil de Dieu seuls à la maison. Nous parions qu’ils continueront à jouer dehors, à faire preuve de collaboration et à utiliser leurs méninges pour inventer une tonne de jeux créatifs.