Skip to contentSkip to navigation
Nouvelles
Projet «O», projet MIFO

				Projet «O», projet MIFO

Projet «O», projet MIFO

Par un beau vendredi matin du mois d’avril, les employés du MIFO et les étudiants du collège La Cité se lancent dans leur routine matinale maintenant bien ancrée depuis plus d’un an. Pandémie oblige, on ne peut se rencontrer qu’à distance et discuter d’écran à écran. On ouvre les ordinateurs, on vérifie que les micros fonctionnent bien, on demande aux membres de nos familles d’être calmes et de ne pas trop utiliser l’internet. C’est le temps des présentations.

Les étudiants du programme de publicité et communication marketing sont prêts et ça se sent. Ils se présentent, parlent avec confiance, démontrent qu’ils ont bien compris le mandat qui leur a été donné. Deux équipes de la cohorte qui obtiendra son diplôme en 2022 «travaillent pour le MIFO» grâce au Projet «O» (O pour Ottawa/Outaouais). Ce projet est particulièrement important pour ces étudiants, car il marque leur première expérience avec un client réel.

Les équipes doivent, en seulement 30 minutes, présenter tous les éléments essentiels d’une campagne publicitaire : analyse de la situation, publics cibles, axe et outils de communications, lignes directrices et visuels de la campagne ainsi que résultats anticipés. Peu de temps quand on veut partager toutes nos idées, mais beaucoup de temps si on compare à ce qui est parfois possible dans le «vrai monde».

Benoit Tremblay Cormier, professeur, explique : «Les projets concrets sont au cœur de notre programme, car il n’existe pas de meilleures façons d’assimiler la matière. En appliquant ce qui a été vu en classe à une problématique réelle, et surtout en présentant le résultat de leurs réflexions directement à des professionnel/les de la publicité et des communications marketing, les frontières entre la théorie et la pratique disparaissent pour nos étudiant/es!»

Ce n’est pas la première fois que le MIFO collabore avec le collège La Cité. Les étudiants en relations publiques et en technologie de l’architecture ont pu, eux aussi, avoir le MIFO comme client réel pour pratiquer ce qu’ils vivront sur le marché du travail. Ils profitent de l’expertise des employés de l’organisme qui, après les présentations, posent des questions parfois difficiles, mais surtout, offrent des commentaires constructifs pointus.

Joëlle Drouin, directrice du marketing et des communications, et ancienne du programme de publicité et communication marketing, témoigne : «Il est important pour le MIFO de s’engager auprès de ces étudiants francophones, qu’il s’agisse de recevoir des stagiaires ou de jouer le rôle d’un client réel. Ces futurs professionnels sont remplis d’une énergie contagieuse et d’une soif d’apprendre. Pour notre équipe, c’est stimulant de rencontrer ces personnes qui ont les mêmes passions que nous et qui vont possiblement devenir nos futurs collègues.»

Cette relation entre l’institution postsecondaire et l’organisme est encore plus forte, considérant qu’une grande partie des employés du MIFO ont fait leurs études au collège La Cité, que ce soit dans les domaines de l’éducation, des communications ou des finances.

Et ce mandat, de quoi s’agissait-il? Les étudiants ont reçu des informations «sous embargo» comme on dit dans le métier, c’est-à-dire qu’elles sont, pour l’instant, confidentielles. Mais ne vous inquiétez pas, notre équipe a très hâte de vous les partager, et on espère que ça se fera dans les prochaines semaines.

Vidéo
Merci au collège La Cité de former une main d’œuvre passionnée prête pour demain. On a fait le décompte, sur les 300 employés du MIFO, plus du tiers sont étudiants ou diplômés de La Cité.

La Cité
Partenaire principal
Spectacles

gens au travail
gens au travail
formes vectorielles de couleur
Soyez branché sur votre communauté.

Abonnez-vous à l’infolettre pour recevoir toutes les nouvelles du MIFO.

Infolettre
Abonnez-vous à notre infolettre

Recevez toutes les nouvelles du MIFO et de la communauté.